MASOCHISME / ÉCONOMIE – LUNDI 24 AVRIL 2017

Et si, sous ses faux airs d’hédonisme généralisé, à l’heure où la santé se définit comme bien-être psychique, physique et social, notre époque était en train d’aggraver les formes et les modalités de ce qu’on a nommé masochisme ? Repenser cette notion complexe aujourd’hui, telle qu’elle se présente cliniquement, avec Freud, Ferenczi, Lacan et quelques autres, serait rouvrir les thèmes de la pulsion de mort, du traumatisme, de la compulsion de répétition mais aussi, d’une manière plus générale, le statut que notre culture réserve à l’expérience de la souffrance comme dimension de l’expérience humaine, par-delà les limites de la question restreinte de la perversion. Par conséquent, c’est l’actualité même de la cure analytique qui se trouvera réinterrogée, dès lors que la psychanalyse semble être le seul reliquat ou le seul témoin d’un monde dans lequel souffrir avait encore un sens.

Le comité de rédaction de

La clinique lacanienne

et

La Galerie « La Ralentie »,

Art et pensée

ont le plaisir de vous inviter

lundi 24 avril 2017 à 21h00

22/24 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris 

à la
Présentation du numéro 28 de La clinique Lacanienne :

« Économies du masochisme »

 

FacebookTwitterGoogle+Share